Anima

Il ne faut compter que sur soi-même. Et encore, pas beaucoup

mardi 30 septembre 2008

Mchicha's week --- The last Day

Au revoir ;-)    

                    "... C'est l'avenir qui me préoccupe, c'est peut être pour ça que j'écris. Je ne fais pas de l'histoire même hagiographique, mais de la poésie ... de la bonne et vieille poésie ! mes rêves, mon imagination ont des ressources insoupçonnées, ils colmatent les vides d'une réalité souvent pauvre en merveilleux. Or seul le merveilleux peut rendre la vie agréable.

Je me réfugie dans ce merveilleux pour echapper aux mauvaises influences et aux mauvaises images qu'on me lance à la figure et je me dis que, après tout, si la réalité est bien désagréable, il y'a quelque chose au fond de soi qu'il faudrait saisir ...

C'est l'amour de la vie, c'est le rêve, l'éternité, la beauté, l'innommé, c'est l'inconnaissable paut être ... Et si l'on rêve, ce n'est pas pour rien. Seule la poésie permet cet accomplissement de soi, elle seule nous libère des entraves terrestres et du comportement insensé des hommes."

Mohammed khair-Eddine :
Il était une fois un vieux couple heureux


N'écris plus,
mais continue de lire,
espérer,
rêver,
vivre ...

Posté par animaa à 12:25 - with - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

Poster un commentaire