Anima

Il ne faut compter que sur soi-même. Et encore, pas beaucoup

vendredi 22 février 2008

Samab's Week --- Day 5

             

Entre femmes    

                    


Autour de la table huit femmes qui mangent et qui parlent ,trois familles réunis ,c’est la fête ,c’est l occasion de mettre sur soi le plus joli qu on a ,aussi c’est l’occasion pour les hommes de mener la compétition : qui connaît le plus l’aventure de la vie , pour les femmes : la recherche de celle qui a dépensé le plus pour son caftan ,de celle qui a pu mettre a genoux la femme de son fils et celle qui peut faire le plus petit discours qui mérite un livre pour le comprendre.
-dis moi lala souad ! Ton fils cherche encore du travail ? Car je connais le marie de la fille de zoubida ma voisine il est directeur et je voulais lui en parler !
-merci lehbiba que dieu te garde en vie le plus longtemps possible, mais il a trouvé un poste de grand chef a l’hôpital Mohamed 5.
-dommage, car ses compétences d’électricien ne seront pas exploitées là-bas
Le chômeur concerné n’arrête pas de lancer des regards discrets a sa mère tout en gardant tous ses sens dirigé vers la télé ,un film impressionnant .
Lala souad ne tarde pas de prendre la main
-sidi Mohamed va être la dans 5 minutes il est toujours ponctuel ,il rentre toute les nuits à 8 heur ,même si je lui demande parfois de sortir changer d’air tout seul,tu sait quoi ? il refuse ,il me dis toujours que les rues la nuit ne sont faites que pour « lmonkar ».
Lala zineb à reçu le message, son marie passe la nuit à raser les bars
-le pauvre il doit bien s’étouffer, peut être qu’il arrive à se divertir en regardant par la fenêtre !
Le chômeur continue toujours à suivre son film sur la télé ,ces américains ils travaillent bien leurs films
-ton fils aime beaucoup ces films étrangers .dis lala zineb en se retournant vers la télé ,le chômeur se sent sous les regards il change de position
-tel père tel fils , ils aiment tous ce qui est revolvers ,fusils,meurtre ,ils sont comme lmekhzen ,ils sont la que quand il y a du sang partout .
-mais ça influence sur ces pauvres petit , parfois ils fument pour imiter leur héros.
Lala zineb commence a se douter :  « mon fils !!!?il fume !!?? elle l’a vu fumer ?depuis quand il fume ? »
-tu vois cette robe ,sidi Salah m’a fais cadeau une merveille pareille ça lui a coûté 1000 DH
Tout le monde se retourne vers la télé pour voir le prochain défi ,les maries auront des super crédits ,et les robes passeront une belle semaine avant de trouver un autre défi,les femmes le regards émerveillé :oui c’est une vrais merveille ,le chômeur commence a cogner la télécommande contre le mur ,elle fonctionne pas ! il recommence,les femmes fixe encore la télé en rêvant,un petit garçon s’approche de sa mère :
-maman ,maman ,ils font « lebsala » !!!
Oui ils font l’amour les deux sur la télé tandis que les femmes continue a fixer la robe jetée par terre,à ce moment le chômeur replace les piles sur la télécommande et change de chaîne.

Posté par animaa à 13:26 - with - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    les femmes

    ya weyellah men les femmes du maroc kherbou yedour ou yebnou doyour ghire bi blabla lah ye7fadna menhom ou salama

    Posté par halima, samedi 23 février 2008 à 09:50

Poster un commentaire